Cours – Série 2 – n°3/8

Série 2

Autour des expositions

avec Paul Bernard, Julien Fronsacq et Charlotte Morel

La place de l’expérimentation dans la création contemporaine : l’art au tournant des années 60 – par Charlotte Morel

Cinéma, Danse, Musique, Arts visuels… dans les années soixante aucun domaine de la création ne semble échapper à la nécessité de déconstruire l’académisme et les catégories qui le régissent. Que cela soit sous l’impulsion d’un collectif ou de manière individuelle, l’expérimentation s’impose alors comme une donnée fondamentale de la création plus seulement comme moyen mais comme une fin en soi. Loin de véhiculer la dimension parfois péjorative qu’on lui connaît aujourd’hui, le qualificatif « expérimental» désigne alors le caractère foisonnant, hybride, subversif de productions comme celles de Meredith Monk, Bruce Nauman, Laurie Anderson, Paul Sharits, La Monte Young ou encore Tony Conrad.